« LE DÉFILEMENT ET APRÈS – L’ANALYSE DES FILMS D’ANIMATION »

Publié le par jean-louis bompoint

« LE DÉFILEMENT ET APRÈS – L’ANALYSE DES FILMS D’ANIMATION »

COLLOQUE INTERNATIONAL – NEF ANIMATION

« LE DÉFILEMENT ET APRÈS – L’ANALYSE DES FILMS D’ANIMATION »

26 & 27 septembre 2016 – INHA – Paris

*

Objectifs et contexte :

Ce colloque marque le début d’une recherche universitaire collective organisée dans le cadre de l’association Nouvelles Écritures pour le Film d’animation (NEF Animation).

Un colloque annuel au moins sera programmé dans ce cadre.

L’association NEF Animation est ouverte à tous. Son collège « Études et recherche », est ouvert en particulier à toute personne justifiant d’une activité touchant au domaine des études et de la recherche sur le film d’animation.

Il prend son prétexte en un point précis du temps et de l’espace, celui d’un petit événement du passé, quoique pleinement contemporain : la réflexion d’un artiste sur un autre artiste, un événement « Nouveau » en son temps, un événement « Écrit », à propos du concept de « Film » et fondé sur l’étude du film d’« Animation ». Il s’agit de l’analyse que le futur artiste vidéo Thierry Kuntzel écrivit en 1973 sur un dessin animé réalisé en 1964 par Peter Foldès au Service de la Recherche de l’ORTF.

Le colloque entend étoiler les significations de ce moment et de ce geste théorique et analytique assez rare pour être relevé, à hauteur d’un travail collectif qui puisse réanimer sa force d’invention et l’actualiser, et entend, pour ce faire, contribuer tout simplement à la production de nouvelles analyses de films d’animation, anciens ou contemporains.

Jean-Louis Bompoint interviendra le lundi 26 septembre, à 16h45, pour présenter une analyse sonore du film d’animation : Blinkity Blank, produit par L’Office National du Film du Canada et réalisé par Norman Mac Laren, en 1955.

*

Le colloque se tiendra à L’INHA - Salle Vasari.

Accès : 6 Rue des Petits Champs ou 2 Rue Vivienne, 75002 Paris.

Métro : Bourse.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article